Plante de la famille des Loganiacées, Loganiaceae

Les Loganiacées forment une famille primitive de plantes dicotylédones.
La classification classique et phylogénétique les classe dans l’ordre des Gentianales.
Si dans la première classification, la famille des Loganiaceae comptaient près de 600 espèces et 30 genres botaniques, la classification phylogénétique a réduit le nombre d’espèces de cette famille à 400 réparties en 14 genres botaniques.
Des espèces étant reclassées dans la famille des Gentianacées, Gelsemiacées et Scrofulariacées.

En savoir plus...

Répartition des Loganiacées

Les Loganiaceae poussent naturellement en régions tropicales du globe et présentent une grande diversité dans l’hémisphère Sud.
On les retrouve ainsi en Afrique tropicale, en Australie, à Madagascar, dans les Mascareignes, en Asie, en Amérique, en Inde et en Océanie.

Description des Loganiacées

Les Loganiaceae comptent des lianes, des arbustes et des arbres, monoïques ou dioïques.

Le feuillage des Loganiacées se compose de feuilles entières à disposition opposée.
Des nervations pennées, plinervées ou curvinervées parcourent les feuilles à stipules réduites.

La floraison des Loganiaceae se manifeste par des grappes de fleurs à calice à 4 à 5 lobes.
D’autres espèces développent néanmoins des inflorescences en épis ou des fleurs solitaires.

La fructification des Loganiacées donne des capsules, des baies et très rarement des drupes.
Les fruits renferment des graines à albumen charnu et embryon droit.
Les graines se parent souvent d’ailes.

Espèces et genres représentatifs des Loganiacées

Nombreuses espèces de la famille des Loganiacées se classent parmi les plantes toxiques, par la présence d’alcaloïde.
En effet, cette toxine entraîne facilement la mort après une brève crise de convulsion.
Parmi les plantes toxiques figurent les espèces du genre Gelsemium, Strychnos et Mostuea.

Les espèces du genre Strychnos intègrent différents produits pharmaceutiques.
En effet,  la strychnine et la brucine du Strychnos nux-vomica sont exploitées pour leur effet tétanisant.
Les extraits de curarine et toxiférine issues des racines de Strychnos toxifera et Strychnos lethalis entrent quant-à-eux dans la composition du curare.

Le genre Mostuea regroupe 8 espèces dont 7 se retrouvent à Madagascar et en Afrique, et 1 dans la partie nord de l’Amérique du Sud.
Les Mostuea d’Afrique sont connus pour leurs propriétés stimulantes.

Dans la gamme des plantes ornementales de cette famille, on peut citer le Buddleia davidii, qui est souvent considéré comme plante envahissante.
Fragraea fragans trouve sa place dans les jardins tropicaux et subtropicaux.

Où trouver des plantes de la famille des Loganiacées ?

Dénichez sur notre site des graines d’arbre massala, des graines de Tumka et des graines de vomiquier.