Articles botanique et jardinage, Base de connaissances, Guides de culture thématiques

Deux Astéracées aromatiques au jardin : l’Hélichryse et l’Armoise

Conseils : Comment tailler l'Herbe à curry ou Hélichryse ?

Les Astéracées : La plus grande famille botanique

Saviez-vous que les Astéracées ou composées forment la plus grande famille du règne végétal ?

Très différentes d’aspect, cependant les Astéracées ont toutes un point commun : Celui de nous tromper avec la présence de capitules groupés mimant une fleur composée unique.

La santé et le bien-être passent par les astéracées aromatiques

Qu’elles soient aromatiques ou non, les Astéracées sont depuis longtemps au service de l’homme.

Les astéracées aromatiques : des valeurs sûres au jardin comme en pot

Pour un usage ornemental, les Astéracées sont des plantes faciles pour compléter des massifs d’aromatiques : petite Absinthe, Aurone, Camomille romaine, Grande camomille, Tanaisie (Tanacetum vulgare), Menthe coq (Tanacetum balsamita).

L’Hélichryse : la plante de l’immortalité

L’Hélichryse était considérée comme un symbole d’éternité. En effet, la couleur jaune d’or de ses fleurs se conserve au fil du temps, donnant l’illusion que la plante ne se dessèche pas et demeure immortelle.

Notre sélection de valeurs sûres d’Hélichrysum

  • Helichrysum italicum ou Immortelle de Corse est un sous-arbrisseau de 30 à 60 cm de hauteur au port buissonnant au feuillage persistant.
    La fleur est composée de petits capitules qui fleurissent jaune pâle de mai à juillet.
    Elles dégagent un parfum puissant rappelant le curry et la camomille faisant dire à Napoléon « qu’il sentait son pays avant même d’y avoir posé le pied ».
  • L’Helichrysum stoechas ou Immortelle arbustive, de croissance rapide est idéale en bordure, massif et rocaille.
    Elle se plait en bac pour son feuillage gris décoratif et pour sa floraison généreuse qui apparaît de l’été à l’automne.
  • La Grande Immortelle ou Helichrysum splendidum est un arbuste compact (80 cm de hauteur) aux tiges blanches laineuses couvertes de feuilles oblongues gris argenté.

Nos conseils d’entretien de l’Immortelle

Comme pour la lavande, dont elle partage beaucoup de caractéristiques, nous vous conseillons d’effectuer des tailles d’entretien, même si la croissance de la plante est assez lente.

Si elles ne sont pas indispensables à la survie de la plante, ces tailles permettront de :

  • Conserver une belle silhouette compacte et dense ;
  • Favoriser la reprise végétale au printemps suivant ;
  • Eviter la lignification au fil du temps et éviter l’effet bois mort?

Bon à savoir

Après la taille sévère d’un arbuste à feuillage gris, les nouvelles feuilles qui apparaîtront seront vertes dans un premier temps.
Rien d’inquiétant à ce phénomène, elles redeviendront vite argentées en grandissant !

Conseils : Comment tailler l'Herbe à curry ou Hélichryse ?
De gauche à droite: Helichrysum italicum ; H. stoechas ; H. splendidum

Comment associer l’hélichryse ?

Notre proposition met en valeur les deux couleurs de l’Helichrysum : le jaune et le gris.

Principe de composition du massif

Ce massif est travaillé comme un tapis dense selon une trame qui se répète.
Une succession de 6 plantes dans le même ordre sur le rang, seule l’Armoise sera doublée.

Artemisia en massif coloré
De gauche à droite : Artemisia ‘Powis Castle’ ; Gaura Lindheimeri ; Helichrysum italicum ; Salvia nemorosa ; Tagetes erecta orange

Comment planter et agencer le massif ?

C’est une réalisation du plus bel effet qui reste très simple à mettre en place !

Nous vous conseillons alors :

  • La mise en place des plantes début mai.
  • La plantation en quinconce, qui va accentuer le rythme dans le rendu final des volumes et des couleurs.
  • Un espacement entre chaque plant de 30 cm
  • Un écartement de chaque rang de 30 cm.

Attention à ne pas commencer deux rangs avec la même plante pour un effet visuel plus dynamique.

Évolution du massif

L’exubérance des plantes fera vite oublier la composition rigoureuse du massif.
A un début d’été dominé par l’or des tagetes et de l’hélichryse mis en valeur par le gris des armoises succède une fin de saison plus rustique.

L’association des épis verticaux violet sur des tiges pourpre foncé de la Sauge Salvia nemorosa et des inflorescences semblables à une nuée de papillons des Gauras réchauffera l’atmosphère à l’approche des premiers frimas.

Vous ne possédez pas de jardin ?

Sachez que cette composition conviendra parfaitement à une longue jardinière (dans ce cas vous limiterez la trame à une plantation sur deux rangs en quinconce).

Arrosez régulièrement votre jardinière mais sans excès.
Tagetes erecta orange supporte très bien la sécheresse néanmoins vous pouvez la remplacer par Tagetes lucida ou Estragon du Mexique à l’odeur douce anisée pour agrémenter vos plats et vos desserts.


Artemisia absinthium - Floraison
Artemisia absinthium – Floraison

L’Armoise, une astéracée au feuillage décoratif

Une fois de plus, les Astéracées nous jouent des tours !
Est bien malin celui qui reconnaîtra dans les inflorescences de l’Absinthe ou de l’Estragon la fleur en capitule d’une composée.

Mais chez les armoises ce qui compte ce sont les feuilles, car mise à part de rares espèces florifères, ce sont les feuilles qui font l’attrait de l’armoise !

Notre sélection de valeurs sûres d’Artemisia

Peu exigeantes, les armoises sauront s’adapter à tout type de sol.

  • L’Armoise annuelle ou Artemisia annua est une annuelle d’environ 2 m de hauteur.
    Son parfum est particulièrement intense. Son beau feuillage découpé vert lumineux prend de belles teintes jaune d’or à l’automne.
  • L’ Armoise blanche ou Artemisia camphorata est une belle plante rustique, pour jardin sec.
    L’armoise camphrée se plait en plein soleil, dans des sols légers, drainés, généralement calcaires.
    Son arôme repoussera les nuisibles des rosiers et les pucerons.
    Elle ne craint pas le froid non plus et résiste jusqu’à –15°C.
  • L’ Absinthe ou Artemisia absinthium adulée puis bannie pour l’alcool qu’on en tirait, est une très jolie plante, au feuillage argenté et soyeux.
  • L’aurone ou Artemisia abrotanum a une forte odeur de camphre.
    L’aurone est une armoise vivace très robuste, de croissance rapide. Le feuillage vert clair est finement découpé et plumeux.
    Il entre dans la confection de liqueurs et d’apéritifs comme l’arquebuse ou le pastis. Ses feuilles séchées servent à éloigner les mites des armoires.

Autres espèces d’Armoises intéressantes

Pour les jardiniers en herbe il existe une variété dont le feuillage dispense une odeur douce de Coca cola (Artemisia abrotanum procera ‘Cola‘).

Seuls montagnards de la famille, les génépis Artemisia glacialis et Artemisia genipi croissent aux cotés de l’Edelweiss (Leontopodium alpinum, tiens ! Encore une astéracée !).
On les trouve en Europe au-delà de 2000 mètres d’altitude.
Plantes protégées, on ne doit cueillir pas plus de 40 brins dans une main. Les coins à Génépi c’est comme les champignons « ça ne se dit pas » !

Espèces d'Armoises, collection d'armoises ou Artemisia
(Lecture de haut en bas) à gauche : Artemisia absinthium ; Artemisia genipi. Au centre : Artemisia dracunculus ; Artemisia camphorata. A droite : Artemisia abrotanum ; Artemisia annua.

Comment associer l’Armoise ?

Confiez la beauté de l’armoise à la généreuse floraison de l’Aster cordifolius ‘Littles carlow’.
Ces lumineuses marguerites bleu lavande donne du caractère au massif tout comme les inflorescences vaporeuses de l’herbe aux diamants Calamagrostis brachytricha.

Cet arbuste vivace s’érige en tiges semblables à de fins roseaux ornés d’un feuillage vert olive s’arquant au gré du vent.
Positionné devant un coucher ou un lever de soleil, vous pourrez voir scintiller ses inflorescences sous la lumière. Sa silhouette, malgré la pluie restera droite et souple.

Pour une touche de soleil, les clochettes d’or de la Clématite Clematis tangutica ‘Golden Tiara’ accompagneront la floraison bleu profond de l’Ipomoea tricolor ‘Bleu d’azur’.

Ce massif s’organise comme la trame d’un tapis fleuri, car il est fait d’une succession de six plantes qui se répète sur un même rang selon le schéma suivant :

(6-2-3-4-1-5) / (2-3-6-1-4-5) / (6-2-3-4-1-5)

(2-3-6-1-4-5) / (6-2-3-4-1-5) / (2-3-6-1-4-5)

  1. Artemisia absinthium
  2. Ipomée ‘Bleu d’azur’
  3. Calamagrostis brachytricha
  4. Clematis tangutica ‘Golden Tiara’
  5. Merwilla plumbea
  6. Aster cordifolius ‘Little carlow’

Conseils de plantation et agencement du massif

C’est une réalisation du plus bel effet qui reste très simple à mettre en place. Nous vous conseillons :

  • la mise en place des plantes dès la fin des gelées d’hiver, et cela, selon les régions ;
  • Une plantation en quinconce qui va accentuer le rythme dans le rendu ;
  • Un espacement entre chaque plant de 30 cm ;
  • Un écartement de chaque rang de 30 cm.

La densité que vous obtiendrez rapidement ne nécessite pas de tuteurer vos plantes. Elles se protégeront mutuellement des effets de la météo mais également des nuisibles.

Évolution du massif

En début d’été, le massif est léger mais très coloré.
Les longues hampes bleu au doux parfum de miel du Merwilla animent le feuillage gris découpé de l’Absinthe.

Puis c’est le tour des verts tendres du Calamagrostis, qui sert de support aux généreuses floraisons jaune d’or de la Clématite et bleu d’azur de l’ipomée tout au long de l’été.

C’est à l’automne que le massif devient très présent au jardin. Il est alors dominé par l’incessante floraison bleu lavande lumineuse et mellifère de l’Aster cordifolius.
Son feuillage léger et graphique accompagnera à merveille jusqu’aux gelées l’Absinthe au milieu des panicules du Calamagrostis.

Massif été naturel avec des Astéracées
A gauche : Ipomoea tricolor ‘Bleu d’Azur’ ; Calamagrostis brachytricha. Au centre : Artemisia absinthium ; Clematis tangutica ‘Golden Tiara’ . A droite : Merwilla plumbea ; Aster cordifolius ‘Little Carlow’.

Pour aller plus loin

Vous êtes désormais convaincus de l’usage ornemental des Astéracées aromatiques.
Toutefois, je vous propose de poursuivre tout de suite à la découverte d’autres plantes bien-être !

Et maintenant, c ‘est à vous de jouer !

Laisser un commentaire