Qu’est-ce qu’une famille botanique ?

En biologie végétale, la famille botanique est le 5ème niveau de la classification classique des végétaux.
C’est le cinquième rang taxonomique après, le règne, l’embranchement, la classe et l’ordre.

Les scientifiques dénombrent actuellement* 293 familles botaniques regroupant 7476 genres botaniques et se répartissant sur 80 ordres botaniques.

*Chiffres en date de 2021.

En savoir plus...

Ecriture des familles botaniques

Les familles botaniques des espèces végétales se terminent toujours par « –aceae ».
Chez les espèces animales, elles se terminent par « –idae ». La terminaison « –aceae » vient du mot grec « –aceus » – le pluriel de aceae – qui signifie ressemblance.

Une fois acceptées, les familles botaniques prennent une terminaison « –ées » dans leur appellation commune.
A titre d’exemple, on citerait les Liliaceae qui s’écriraient également Liliacées ou les Cactaceae connues sous le nom de Cactées.

Il convient de rappeler que la famille botanique s’écrit toujours au pluriel.

Particularités des espèces du même genre

Après le classement des espèces par genres, on trie les genres par Familles.
Les genres de la même famille présenteraient des caractères communs comme la forme des feuilles, les fruits ou encore les fleurs.

A l’exemple de la famille des Solanacées regroupant la grande famille botanique des tomates, piments et des aubergines, les espèces de la famille des Solanacées se distinguent par leurs fleurs à 5 pétales soudés formant une corolle en étoile renfermant des étamines attachées près de la base de la corolle.
La floraison des Solanacées laisse place à des baies ou capsules à nombreuses graines rondes et plates.
Des caractéristiques que présentent aussi les Brugmansia.

Les espèces de familles différentes ne peuvent pas généralement se croiser entre eux.
Néanmoins, quelques exceptions existent !

Les tops 5 familles botaniques

Par le nombre d’espèces qui les composent, 5 familles sont reconnues plus riches sur les 293 familles botaniques.

La famille botanique des tagètes : les Asteracées

En première place viennent les Asteracées qui regroupent les tagètes et les Artemisia.
Cette famille botaniques compte  32.913 espèces répartis sur environ 1911 genres.
Elle regroupe en majeure partie des plantes herbacées, des arbres et des arbustes.

La famille botanique des vanilliers : les Orchidées

On serait étonné de savoir que les Orchidaceae prennent la deuxième place.
Près de 25.000 30.000 espèces font le plaisir des amateurs de plantes à fleurs tropicales et exotiques.
Les orchidées sont majoritairement des herbacées vivaces ou annuelles, épiphytes, et parfois des grimpantes aux fleurs fortement graphiques sans oublier les vanilliers.

La famille botanique des acacias : les Fabacées

Les Fabacées prennent la troisième place. Les espèces du genre comme les acacias et les Sesbania se reconnaissent facilement par leur feuillage léger et leurs fleurs attrayantes : papilionacées ou comme celles des orchidées.

Elles nous gâtent de leurs graines comestibles comme celles du lupin blanc, du sarrasin et les lentilles d’où leur grande importante économique et sociale.
Sur le point écologique, la famille des Fabacées, est reconnue fixatrice d’azote et idéal en fertilisation du sol.

La famille des Fabacées compte environ 19400 espèces d’herbacées, d’arbres et d’arbustes réparties sur approximativement 730 genres.

La famille botanique des bambous : les Poacées

En quatrième place se recense la famille des Poacées avec les variétés de bambous et de canne à sucre.
C’est une famille d’une grande importance économique avec le fourrage qu’elle produit.

Elle regroupe en majeure partie des graminées : ligneuses, à touffes, rhizomateuses ou stolonifères.
12.100 espèces décrites réparties sur plus de 820 genres composent la grande famille des Poacées.

Les espèces de la famille sont encore peu connues.
On les classe souvent comme plantes d’ornement d’arrière-plan.

La famille botanique des caféiers : les Rubiacées

Les Rubiacées tiennent la cinquième place en termes de diversité floristique. Elles comptent 10000 espèces réparties sur 600 genres.
Les espèces de la famille des Rubiacées sont majoritairement des plantes terrestres, parfois épiphytes des régions tropicales.

Elles se reconnaissent par des feuilles opposées à stipules interpétiolés, des corolles composées de pétales actinomorphes à ovaire infère.
La majorité des espèces du genre sont reconnues tinctoriales  et aromatiques.

La classification des plantes reste en perpétuelle évolution avec les diverses recherches.

Outre la classification classique, depuis 1950, la classification phylogénétique a fait son apogée.
Cette dernière tente à classer les espèces en genre, famille et ordre botaniques en tenant compte des histoires évolutives des caractères génétiques.

Acanthaceae (3)

Aceraceae (6)

Actinidiaceae (4)

Adoxaceae (2)

Agavaceae (19)

Aizoaceae (5)

Aloaceae (21)

Amaranthaceae (8)

Amaryllidaceae (12)

Annonaceae (12)

Anacardiaceae (8)

Apiaceae ou Umbelliferae (13)

Apocynaceae (167)

Aquifoliaceae (2)

Araceae (3)

Araliaceae (6)

Araucariaceae (2)

Arecaceae - Palmae (50)

Asclepiadaceae (5)

Asparagaceae (16)

Asphodelaceae (19)

Aspleniaceae (2)

Asteraceae ou Compositae (30)

Balsaminaceae (2)

Berberidaceae (1)

Betulaceae (1)

Bignoniaceae (10)

Bixaceae (2)

Bombacaceae (12)

Boraginaceae (7)

Brassicaceae (21)

Bromeliaceae (3)

Burseraceae (1)

Cactaceae (20)

Caesalpiniaceae (10)

Calophyllaceae (1)

Calycanthaceae (2)

Campanulaceae (5)

Cannabaceae (1)

Capparaceae ou Capparidaceae (2)

Caprifoliaceae (4)

Caricaceae (1)

Caryophyllaceae (3)

Cercidiphyllaceae (1)

Chenopodiaceae (6)

Cistaceae (5)

Clusiaceae ou Guttiferae (3)

Colchicaceae (1)

Convolvulaceae (16)

Costaceae (3)

Crassulaceae (11)

Cucurbitaceae (36)

Cupressaceae (6)

Cyatheaceae (6)

Cycadaceae (3)

Cyperaceae (3)

Dicksoniaceae (2)

Dilleniaceae (1)

Dioscoreaceae (5)

Doryanthaceae (1)

Droseraceae (3)

Dryopteridaceae (1)

Ebenaceae (6)

Elaeagnaceae (1)